Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes

Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes

Après de longs mois de travaux, le Palais Galliera, ou Musée de la Mode de la Ville de Paris, a rouvert ses portes à l'automne 2013, accueillant pour l'occasion l'exposition Alaïa. Pour la première fois, 70 modèles iconiques sont présentés au grand public, retraçant le parcours de ce couturier hors normes.

Car Azzedine Alaïa se définit comme un couturier plus que comme un créateur : "La mode, ce sont les femmes qui la définissent. Moi, je fais des vêtements". Pour lui, rien n'est plus précieux que l'élégance de la coupe. De son apprentissage de la sculpture aux Beaux-arts de Tunis, il gardera cette obsession des formes. Toutes ses créations épousent les silhouettes, mettant en valeur le corps des femmes, corps qu'il connaît par coeur ; "Je n'ai appris dans aucune école de mode. J'ai habillé les femmes à même le corps, à l'instinct. J'en ai fait mon enseignement". Il fait ainsi partie des "architectes de la coupe", dans la lignée de Madeleine Vionnet ou Mme Grès, avec qui il a en commun son passé de sculpteur.

Cette exposition est magnifique, et permet d'admirer de près un travail impressionnant de précision. Azzedine Alaïa est le précurseur de bon nombre de tendances qui, depuis les années 80, ont véritablement révolutionné la mode. Il a par exemple été le premier à faire entrer le legging au quotidien, et ses recherches techniques dans le domaine des tissus lui ont permis, en 1992, de mettre au point une fibre antistress qui protègerait la femme des ondes magnétiques.

Bref, non seulement l'exposition est un bonheur pour les yeux, mais on apprend également énormément de choses sur le parcours du couturier et sur son oeuvre, Azzzedine Alaïa ayant toujours choisi d'être très peu médiatisé. Des robes de scène portées par Tina Turner ou Grace Jones aux modèles qui ont fait sa marque de fabrique, robes en jersey ou en laine bouillie, travail sur le cuir et les oeillets, ses influences sont nombreuses et ses créations d'une richesse impressionnante.

Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes
Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes
Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes
Alaïa au Palais Galliera : l'homme qui aimait les femmes

A noter que si la plus grosse partie de l'exposition se situe dans le Palais Galliera intra-muros, quelques modèles d'exception sont présentés dans la salle Matisse du Musée d'Art Moderne juste en face, dont une robe de soirée travaillée avec du raffia absolument époustouflante, et trois créations réalisées exceptionnellement pour l'occasion en accord avec La Danse Inachevée de Matisse. 

Sa grande amie Arletty disait de lui : "Alaïa, c'est l'aristo de la générosité". Il vous reste quelques jours pour découvrir cette exposition qui prouve à quel point Azzedine Alaïa est réellement un immense artiste.

"Alaïa" jusqu'au 26 janvier 2014

Palais Galliera, Musée de la Mode de la Ville de Paris

10 av. Pierre 1er de Serbie, 75016 Paris

Du mardi au dimanche de 10h à 18h - Nocturne les jeudis jusqu'à 21h

http://palaisgalliera.paris.fr/

Rendez-vous sur Hellocoton !