Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Une rentrée chez C-Oui : zoom sur les besaces !

Une rentrée chez C-Oui : zoom sur les besaces !

Après un petit mois de vacances (forcément quand il s'agit des vacances, c'est toujours trop court), me voici de retour pour vous présenter les nouveautés C-Oui. Mais avant de découvrir nos nouvelles collections en détails, et à quelques jours de la rentrée des classes, zoom sur une forme incontournable pour les étudiants, et modèle emblématique de la marque, j'ai nommé la besace ! 

Saviez-vous que la besace, "sac ouvert par le milieu et fermé par les deux bouts, en sorte qu'il forme deux poches lorsqu'il est porté à cheval sur l'épaule"* était plus particulièrement utilisée par les moines mendiants, l'ouvrier ou le paysan portant eux un bissac. N'oublions pas en effet qu'à l'origine, les sacs étaient avant tout des accessoires pratiques et pas du tout des accessoires de mode. La besace a ainsi plus tard été adoptée par les postiers pour son côté pratique (on la nommait également musette), et les besaces C-Oui sont plus ou moins directement inspirées de ce modèle.

Une rentrée chez C-Oui : zoom sur les besaces !

Saviez-vous que La Besace était également un poème de Jean de la Fontaine, que je vous laisse découvrir, et dans lequel il évoque bien les deux poches caractéristiques du sac.

La Besace

Jupiter dit un jour : "Que tout ce qui respire 
S'en vienne comparaître aux pieds de ma grandeur : 
Si dans son composé quelqu'un trouve à redire, 
Il peut le déclarer sans peur ; 
Je mettrai remède à la chose. 
Venez, Singe ; parlez le premier, et pour cause. 
Voyez ces animaux, faites comparaison 
De leurs beautés avec les vôtres. 
Etes-vous satisfait? - Moi ? dit-il, pourquoi non ? 
N'ai-je pas quatre pieds aussi bien que les autres ? 
Mon portrait jusqu'ici ne m'a rien reproché ; 
Mais pour mon frère l'Ours, on ne l'a qu'ébauché : 
Jamais, s'il me veut croire, il ne se fera peindre. " 
L'Ours venant là-dessus, on crut qu'il s'allait plaindre. 
Tant s'en faut : de sa forme il se loua très fort 
Glosa sur l'Eléphant, dit qu'on pourrait encor 
Ajouter à sa queue, ôter à ses oreilles ; 
Que c'était une masse informe et sans beauté. 
L'Eléphant étant écouté, 
Tout sage qu'il était, dit des choses pareilles. 
Il jugea qu'à son appétit 
Dame Baleine était trop grosse. 
Dame Fourmi trouva le Ciron trop petit, 
Se croyant, pour elle, un colosse. 
Jupin les renvoya s'étant censurés tous, 
Du reste, contents d'eux ; mais parmi les plus fous 
Notre espèce excella ; car tout ce que nous sommes, 
Lynx envers nos pareils, et Taupes envers nous, 
Nous nous pardonnons tout, et rien aux autres hommes : 
On se voit d'un autre oeil qu'on ne voit son prochain. 
Le Fabricateur souverain 
Nous créa Besaciers tous de même manière, 
Tant ceux du temps passé que du temps d'aujourd'hui : 
Il fit pour nos défauts la poche de derrière, 
Et celle de devant pour les défauts d'autrui.

Mais après les animaux de La Fontaine, revenons plutôt à nos moutons, et découvrons quelques unes des besaces C-Oui...

Collection Brussels - Toile et cuir

3 tailles disponibles (L23xH16xP6 cm / L 30 x H19 x P9 cm / L 39 x H26 x P12 cm) et différents coloris.

Brussels 10
Brussels 2
Brussels 1

 

 

Collections cuir

4 tailles disponibles selon les modèles (L23xH16xP6 cm / L 30 x H19 x P9 cm / L32 x H22 x P8 cm) L 39 x H26 x P12 cm) et différents coloris.

Glasgow 13 jean
Miami 02 argent
Carnaby 02 vert
Galapagos 1 noir
Bristol 02 vieil or
Portmeirion 02

 

Et vous, avez-vous déjà votre besace C-Oui ?

*Dictionnaire Larousse

Rendez-vous sur Hellocoton !