Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
interview de blogueuse #6 : Tribulation et Cupcake

interview de blogueuse #6 : Tribulation et Cupcake

250003_194003070645765_194002817312457_489027_6516111_n.jpg

 

Tribulate est soit disant trop curieuse… Alors aujourd’hui, on inverse les rôles, et c’est à moi d’être curieuse en lui posant mes désormais fameuses questions à base de sacs… L’occasion peut-être de découvrir tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Tribulation et Cupcake sans jamais oser le demander…

 

C-Qui Tribulate ?
Daydreamer, amoureuse des mots, de la photo, de la mode et de beaucoup d’autres choses, je suis une fille trop curieuse, engagée et un peu débordée.


C-Quoi ton blog ?
Tribulation et cupcake est une sorte de carnet de bord qui retrace justement tout ce qui me fait plaisir et qui me rend curieuse au quotidien avec en point d’orgue des textes et des photos qui composent cet univers personnel.

Es-tu une « Sac addict » ?
Je possède 4 jolis sacs de marque : 1 Darel, 1 Balenciaga, 1 Estellon dans un cuir métallisé que j’adore et 1 Pieces (sur la photo) gagné grâce à Cosmopolitan pour l’élection du meilleur blog du mois de juin 2011.
Mon prochain d’ici très peu de temps sera le Marcel d’Yvonne Yvonne mais j’hésite encore sur la couleur.

sac-pieces.jpg

It-bag à tout prix ou tes sacs, c’est pour la vie ?
Plutôt sac pour la vie. Ceux que j’achète en général valent déjà une petite somme rondelette donc quand je me décide c’est par conviction et surtout pour qu’ils restent un long moment avec moi.

Te souviens-tu du premier sac que l’on t’a offert ?
Non

Du premier sac que tu te sois acheté ?
Le premier sac de valeur que j’ai acheté est le fameux 24h de Darel en camel. Un cadeau que je me suis fait avec ma première paye il y a 4 ans! Plus d’un que je passais devant la vitrine en bavant…

As-tu déjà offert un sac ? Si oui, à qui ?
Non je n’ai pas eu cette occasion et je crois même que je n’y ai jamais pensé. Je devrais d’ailleurs y penser la prochaine fois.

Petite fille, jouais-tu avec les sacs de ta maman ?
Tout à fait. Je jouais à la vendeuse et il y avait le choix ! Quand j’étais étudiante, j’étais aussi vendeuse pendant les vacances dans une maroquinerie. J’ai adoré !

Qu’y a-t-il dans ton sac en ce moment ?
J’ai justement fait un post là-dessus où je montrais cet intérieur mystérieux : lunettes de soleil, de vue et 3D, un compagnon sequoia, une pochette Petite mendigote « demain j’arrête le champagne » avec tout mon bazar de fille, un de mes appareils photo, des clés, un carnet moleskine, des trucs qui trainent et toujours un livre.

T’arrive-t-il d’être habillée comme un sac ?
Je suis plutôt du genre casual chic…mon look « doudou » est sans aucune hésitation le combo jeans+blazer+talons

Sac à puces ?
Aucun sac à puces chez moi…mon rythme de vie est tellement disloqué que je serais incapable de m’occuper correctement d’eux.

Sac de voyage ou sac de couchage et sac à dos ?
Définitivement sac de voyage. J’adore les hôtels et toute l’atmosphère qu’ils dégagent et puis les road trips d’une semaine à dormir dans une voiture à 4, j’ai donné ! Aujourd’hui j’aime toujours les road-trips mais avec hôtels !

Déjà prise la main dans le sac ?
Comme tout le monde j’imagine non ?

As-tu déjà acheté un chat dans un sac ?
Oui ça m’est déjà arrivé quand j’avais la compulsion de l’achat où à l’époque je préférais la quantité à la qualité. Aujourd’hui c’est tout le contraire.

L’affaire est dans le sac ?
Mon intégration en Angleterre quand j’y ai vécu 2 ans. Je me revois le premier soir, seule dans ma maison sur le campus alors que je ne connaissais absolument personne. Une expérience unique. Rien de mieux !

Vide ton sac !
Sans faire de politique, je suis très attachée à la région du Moyen-Orient pour différentes raisons et en ce moment ce qui m’énerve particulièrement c’est ce qu’il se passe en Syrie. L’attentisme m’énerve, le même que celui qui affame la Somalie d’ailleurs.

As-tu plus d’un tour dans ton sac ?
Oui je me débrouille toujours pour obtenir ce que je veux. J’influence, je relance, je négocie, je troque et en général ça marche. C’est un trait de caractère qui m’a souvent aidée.

 

Grâce à ses réponses, on peut en conclure que Tribulate est non seulement curieuse, mais maline et déterminée ! Si vous ne connaissez pas encore son blog, courez-y vite, on y trouve effectivement plein de jolies photos et de textes raffinés. Et puis surtout, moi je pense que si la curiosité est parfois considérée comme un vilain défaut, chez Tribulate, ce serait plutôt une qualité !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !