Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Moi d'abord : savoir dire oui au bonheur...

Moi d'abord : savoir dire oui au bonheur...

Moi-dabord.jpgComme peut-être certains ou certaines d'entre vous, j'ai découvert Katherine Pancol il n'y a pas si longtemps que ça, grâce au best-seller "Les yeux jaunes des crocodiles", lu d'une traite l'été 2009 sur la plage, puis "La valse lente des tortues" et "Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi", trouvant que si l'histoire s'essouflait un peu, le style de l'auteur était toujours aussi fluide et agréable. Son premier roman "Moi d'abord" était pourtant paru en 1979, mais ce n'est que très récemment que j'ai eu le plaisir de lire. Il avait à l'époque révélé un auteur dont la plume enlevée allait connaître un succès phénoménal.  

"Moi d'abord", c'est l'histoire de Sophie, jeune fille "bien sous tous raports", ayant reçu une éducation des plus classiques et promise à un bonheur formaté par la société. Pourtant, Sophie en veut plus, et peine à se contenter de ce que la vie lui offre. Elle est belle, elle est jeune, et malgré les principes qu'on lui a inculqués et pour lesquels elle aimerait se persuader qu'ils sont aussi les siens, elle est libre, impatiente, aventureuse et amoureuse. Mais pas simplement amoureuse d'un homme, dont elle pense à chaque fois que c'est LUI, mais plutôt amoureuse de la vie, et en quête perpétuelle du bonheur. Reste à savoir où se trouve réellement son bonheur...

C'est un petit roman qui se lit très facilement, dont les mots parfois crus pourront en dérouter certains, et qui décrit parfaitement cette quête du bonheur vécue par une très jeune adulte. L'histoire pose la question des choix, ces choix de vie auxquels chacun d'entre nous est un jour confronté, ces situations dans lesquelles on est à deux doigts de dire oui, et où parfois il est salutaire de dire non. L'héroïne aura le courage de choisir sa vie, mais l'histoire ne dit pas si elle aura ainsi trouvé son bonheur. A chacun d'en tirer ses conclusions, personne ne sachant mieux que soi ce qui est bon pour soi-même. En tout cas c'est ce que je crois...

Et vous, avez-vous le sentiment d'avoir fait les bons choix ?

Rendez-vous sur Hellocoton !