Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Oui, « Le goût des pépins de pomme » est délicieux

Oui, « Le goût des pépins de pomme » est délicieux

Le-gout.jpgVoici un bien joli roman qui ne vous laissera certainement pas indifférentes si, comme moi, vous êtes attachées au passé, à la famille et aux souvenirs…

A la mort de sa grand-mère, Iris, jeune bibliothécaire à l’existence paisible, hérite à sa grande surprise de la maison familiale. Elle doit dès lors décider si oui ou non, elle gardera cette maison, et c’est pour elle l’occasion de replonger dans son passé, à travers l’histoire des femmes de sa famille.

Bien sûr, il s’agit d’un récit sur le temps qui passe, mais en aucun cas sur la nostalgie. Car c’est aussi un roman sur l’oubli, comme s’il fallait se rappeler pour mieux oublier : « Quiconque oublie le temps cesse de vieillir. L’oubli triomphe du temps, ennemi de la mémoire. Car le temps, en définitive, ne guérit toutes les blessures qu’en s’alliant à l’oubli ».

J’ai été profondément touchée pas ces tranches de vies, racontées par cette jeune femme confrontée à son passé, et par là même à son avenir. J’ai habité cette maison au fil des pages, j’en ai senti les odeurs et ressenti la chaleur tout comme la fraîcheur du jardin. Il m’a suffit de me laisser porter par le récit, fluide et poétique, pour avoir envie de pousser d’autres portes et de pénétrer dans cet univers.

C’est bien sûr un roman sur l’héritage, au sens propre comme au figuré, teinté de mélancolie mais résolument tourné vers le futur. « Le goût des pépins de pomme » est le premier roman de Katharina Hagena, cette quarantenaire allemande qui, avant d’être traduite en français, avait déjà séduit plus de 250 000 de ses compatriotes outre-Rhin.

C’est donc un roman que je vous recommande vivement pour les vacances, car même si le goût de ces pépins peut parfois sembler amer, il n’en reste pas moins savoureux et délicieux.