Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Visite d'un atelier C-Oui

Visite d'un atelier C-Oui

2013 Atelier 7663Je vous emmène aujourd’hui dans un petit village du Loir et Cher, plus précisément à Savigny sur Braye, dans l’atelier où sont fabriqués les sacs de la collection Vincennes. En effet, Isabelle notre créatrice, est très attachée au « made in France », et elle a choisi de travailler avec cet atelier pour son savoir-faire et son professionnalisme.

Isabelle s’y rend régulièrement, afin de voir si tout se passe bien, si les matières premières livrées sont bien celles qui ont été commandées (et malheureusement ce n’est pas toujours le cas...), ces visites lui permettant également de rencontrer les ouvrières ; j’étais ce jour-là du voyage. Je passe rapidement sur le fait que nous avons failli être bloquées par les neiges (en plein mois d’avril, je précise !) pour arriver directement au sujet qui nous intéresse : l’atelier.

Martine, Anita, Jacqueline, Peggy, Marie et Valérie travaillent ici. J’ai toujours eu énormément d’admiration pour celles et ceux dont le métier est de fabriquer quelque chose de leurs mains, et j’ai observé attentivement tous les gestes qu’elles effectuent avec tant de précision. Ici, on peut vraiment parler d’artisanat, chacune des ouvrières ayant une tâche bien spécifique à accomplir. De la coupe à l’emballage, les étapes sont nombreuses (assemblage, doublure, boucles, finitions), et j’avoue que je ne m’étais jamais réellement posé la question de savoir combien de temps nécessitait par exemple la fabrication de mon shopping Vincennes.

 

2013 Atelier 7634

2013 Atelier 7635

2013 Atelier 7636

MAC 1

MAC2


En fait, il faut environ une heure en tout pour fabriquer un sac, mais cela dépend bien évidemment toujours de la complexité de la forme ou des petits détails. Et puis, certaines matières sont plus souples que d’autres, et donc plus faciles à travailler « Vous ne vous imaginez pas le temps qu’on peut passer sur les finitions d’un étui iPhone par exemple, si d’aventure la matière est un peu raide » m’a avoué Marie. C’est vrai qu’on n’y pense pas, mais pour elle, c’est loin d’être un détail, et pour Isabelle, c’est aussi important de le savoir.

 

Atelier 1

Atelier 12

Atelier 13

Atelier 10

Atelier 7

Atelier 9

Atelier 3


Ces visites à l’atelier sont aussi l’occasion de travailler sur de futurs modèles, et de faire réaliser des prototypes qui seront validés ou pas par Isabelle. Et là encore, chaque détail compte : parce qu’entre un patron et le résultat final, toujours selon les matières, il y a une marge considérable. C’est bien sûr la même chose pour la confection, mais on ne s’imagine pas à quel point le travail du cuir est compliqué, sans parler des histoires de couleurs et de bains. J’ai par exemple appris que la pire couleur, c’était le rouge. Et comme Isabelle est exigeante et ne laisse rien passer, nous sommes ce jour-là reparties avec des cuirs qui ne lui convenaient pas.

 

Atelier 15

Atelier 16

Atelier 17

Atelier 19

Atelier 8

Fermetures 2

Atelier 6

Boucles

Fermetures 3

Atelier 11

Atelier 14

Atelier 2


Rien n’est donc laissé au hasard, et c’est aussi ce qui fait la qualité des sacs C-Oui. Et puis j’avoue, maintenant que j’ai mis un visage sur celles qui l’avaient fabriqué, je crois que je l’aime encore plus mon Vincennes, parce que quelque part, il a une histoire, l’histoire de ces femmes pleines de talent et tellement douées de leurs mains...

 

2013 Atelier 7625

Atelier 5

2013 Atelier 7673

 

Rendez-vous sur Hellocoton !