Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog

Le blog

Menu
Interview de blogueuse #18 : The Miscellanista

Interview de blogueuse #18 : The Miscellanista

Interview de blogueuse #18 : The Miscellanista

Il y a quelques jours, vous avez élu Arielle, aka The Miscellanista, nouvelle ambassadrice C-Oui. Il est désormais temps de faire plus ample connaissance avec la jeune femme qui nous représentera cette année...

C-qui The Miscellanista ?

 

Je suis une réunionnaise de 26 ans, et je vis à Paris depuis 6 ans. J’ai quitté mon île pour poursuivre mes études en école de commerce, et depuis je travaille dans la communication à Paris. Je blogue depuis 2 ans maintenant.

 

C-quoi ton blog ?

 

Je suis une curieuse, une touche-à-tout qui a toujours aimé bricoler et une passionnée de mode qui rêvait de devenir styliste. Avec le temps j’ai aussi commencé à bricoler en cuisine, et à m’intéresser à la beauté (ça c’est quand même beaucoup plus récent). Du coup, comme l’envie de créer un blog me titillait depuis longtemps et que je ne savais pas encore de quoi exactement je voulais parler, j’ai décider de parler de TOUT. Du coup, les contenus sont très variés, d’où le nom du blog (pour les anglophones : miscellaneous signifie « varié »)

 

Es-tu une « sac addict » ?

 

Addict ? Pas tant que ça mais je commence à avoir une belle collection, à force de shopper des sacs pour différentes occasions…

 

It-bag à tout prix ou tes sacs, c’est pour la vie ?

 

Plutôt sac pour la vie, à part quelques exceptions, une pochette en PVC transparent par exemple !

 

Te souviens-tu du premier sac que l’on t’a offert ?

 

Oui ! C’était une besace beige d’ado, avec une doublure en tissu liberty !

 

Du premier sac que tu te sois acheté ?

 

Oui, c’était un Sequoia noir, un de mes plus gros achats depuis que j’habite à Paris.

 

As-tu déjà offert un sac ? Si oui, à qui ?

 

Oui, à plusieurs reprises ! J’ai offert une pochette en cuir noir chic à ma mère, et un cartable toile et cuir à mon amoureux, sans oublier une pochette holographique à une de mes meilleures amies.

 

Petite fille, jouais-tu avec les sacs de ta maman ?

 

Non pas vraiment, plutôt avec ses escarpins !

 

Qu’y a-t-il dans ton sac en ce moment ?

 

Il y a mon portefeuille, mon porte-cartes, ma boite à lunettes, mon Mac, mon casque et mon iPod (oui je suis l’une de ces irréductibles qui refuse de mettre sa musique sur son smartphone !) un rouge à lèvres, de la crème pour les mains et un mascara.

 

T’arrive-t-il d’être habillée comme un sac ? 

 

Comme tout le monde (j’espère) oui ! Quand je suis malade par exemple, c’est le confort avant tout, on met le glamour au placard ! Mais je reconnais que je serais incapable de sortir en jogging de chez moi ! Habituellement, mon style est plutôt classique et boyish, avec des touches de vintage.

 

 

Sac à puces ? 

 

Non… et c’est mon grand drame. Je suis une fanatique de chiens (du genre à trépigner quand j’en croise dans la rue, c’est à ce point-là !) mais en vivant à Paris, j’ai renoncé à en avoir un. Le rythme de vie parisien n’est pas très adapté au fait d’avoir un toutou, sans parler du fait que rester toute la journée dans un appartement tout seul, ça ne serait pas l’idéal pour lui. Mais un jour qui sait ? Quand j’aurai une maison et un jardin !

 

Sac de voyage ou sac de couchage et sac à dos ?

 

Sac de voyage pour amener le nécessaire, sac à dos pour se balader, petit sac besace au cas où pour sortir !

 

Déjà prise la main dans le sac ? 

 

Petite, j’ai donné à des copines des pierres semi-précieuses qui sortaient directement de la boite à bijoux de ma maman… Je pensais que c’était de jolis cailloux alors qu’il s’agissait d’améthystes et d’œil-de-tigre… offertes par mon frère ! Belle boulette !

 

As-tu déjà acheté un chat dans un sac ? 

 

Des sandales nu-pieds trop grandes achetées sur un site américain… Et j’ai clairement eu mal car elles étaient parfaites !

 

L’affaire est dans le sac ? 

 

La chose dont je sois le plus fière actuellement, c’est mon blog que je tiens depuis 2 ans. J’ai commencé avec peu de conviction, des moyens réduits et sans savoir vraiment si cette envie de partager allait me passer ou me passionner. Depuis 2 ans, l’envie est restée la même, j’ai pu faire grandir la communauté qui me suit sur les réseaux sociaux et mes proches sont fiers de moi pour ce que j’ai pu construire. C’est aussi super formateur professionnellement, en plus de m’apporter des joies personnelles et de belles rencontres !

 

Vide ton sac ! 

 

« Tu viens de la Réunion ? Mais pourtant tu as l’air d’une indienne ! » Je ris souvent face à ce genre de remarques, car être originaire de la Réunion veut justement dire qu’on appartient à de nombreuses cultures, dont l’Inde. Mais cela révèle aussi que beaucoup de gens connaissent (trop) mal la Réunion et son histoire, et c’est agaçant.

Interview de blogueuse #18 : The Miscellanista

As-tu plus d’un tour dans ton sac ?

 

Les entretiens de personnalité pour entrer en école de commerce, c’est un peu l’épreuve du feu, surtout quand on sait que le jury peut tout se permettre. Me voilà en tailleur devant 3 parfaits inconnus qui épluchent ma fiche de préparation. L’un d’eux me lance sans transition : « puisque vous avez une passion pour le chant, je vous écoute mademoiselle. »
J’ai eu le cran de demander un verre d’eau pour calmer ma gorge séchée par le stress et je me suis lancée, en essayant de ne pas trop réfléchir sinon j’aurai pris 150 ans pour choisir ce que j’allais chanter, et 150 ans de plus pour trouver le courage !

 

Connaissais-tu C-Oui avant le concours ? Qu’est-ce qui t’a motivé à participer ?

 

Je connaissais C Oui car mon premier appartement à Montmartre était situé à quelques mètres du showroom montmartrois ! Je voyais souvent les sacs en vitrine en allant faire mes courses !

C’est le côté marque française et de surcroît montmartroise qui m’ont donné envie de participer, en plus de l’esprit casual de la marque et des belles matières et coupes des sacs !

 

Qu’est-ce qui te plaît chez C-Oui et as-tu un modèle préféré dans la collection ?


J’aime le côté pratique et esthétique des modèles C-Oui, tous les sacs sont parfaitement fonctionnels tout en restant super beaux, et réalisés dans de superbes matières ! J’ai d’ailleurs eu un coup de coeur pour les cuirs colorés et métallisés, et les effets usés des sacs de la collection Vincennes ! Une merveille !

Rendez-vous sur Hellocoton !